Pour le suspect arrêté à Glasgow, le test ADN est négatif

Pour le suspect arrêté à Glasgow, le test ADN est négatif
Reuters

L’homme arrêté à l’aéroport de Glasgow parce que ses empreintes digitales correspondaient à celles de Xavier Dupont de Ligonnès ne serait pas le suspect de la tuerie de Nantes en 2011, selon les résultats samedi d’un test ADN.

« Ce test s’est révélé négatif », a indiqué samedi à l’AFP une source proche de l’enquête, au lendemain de l’arrestation par la police écossaise d’un homme en provenance de Paris à l’aéroport de Glasgow.

Ce dernier avait été contrôlé et arrêté sur la base d’une « dénonciation anonyme », selon des sources françaises proches de l’enquête. Selon la police écossaise, ses empreintes correspondaient à l’homme recherché après le meurtre de sa femme et ses quatre enfants, l’une des plus mystérieuses énigmes criminelles des dernières décennies.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct