Eliud Kipchoge après son exploit du marathon: «L’être humain n’a pas de limites»

Eliud Kipchoge après son exploit du marathon: «L’être humain n’a pas de limites»
Reuters

« L’être humain n’a pas de limites » : Eliud Kipchoge a savouré son exploit, samedi, après avoir couru un marathon en moins de deux heures, s’exprimant au micro des organisateurs de cette course non officielle à Vienne.

« Je me sens bien, marquer l’histoire c’était mon but », a déclaré le champion olympique kényan, après avoir parcouru les 42,195 km en 1h59 : 40.

Son nouveau record ne sera toutefois pas homologué par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF) en raison des conditions particulières de cette course organisée par Ineos, géant britannique de la pétrochimie et sponsor de Kipchoge.

A peine essoufflé par son exploit, Kipchoge a salué la mémoire d’un autre mythe de l’athlétisme : le Britannique Roger Bannister, premier athlète à courir le mile (1,60934 m) en moins de quatre minutes en 1954.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct