Coalition fédérale: le syndicat chrétien attend une répartition plus juste des charges

Le syndicat chrétien attend du futur gouvernement «qu’il adopte une politique juste et équitable pour faire face aux nombreuses transitions que nous sommes amenés à traverser», contrairement à «ce que nous avons connu au cours de la législature précédente», a martelé samedi son président Marc Leemans, en conclusion d’un congrès de trois jours à Ostende.

«Les partis politiques de droite se targuent d’avoir enfin compris que les charges et les avantages ne sont pas répartis équitablement. (...) Cette approche ressemble étrangement à la nôtre. Nous nous évertuons depuis des années à l’expliquer», a souligné M. Leemans.

Pendant trois jours, 900 militants mandatés par leurs organisations se sont réunis à Ostende pour discuter et voter les 25 lignes de force qui constitueront la feuille de route de la CSC pour les années à venir, sous le thème #queltravaildemain. Un événement qui n’a lieu qu’une fois tous les quatre ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct