Xavier Dupont de Ligonnès toujours recherché: récit d’une méprise

Sebastien SALOM-GOMIS / AFP
Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

L’espoir d’avoir arrêté, huit ans après sa disparition, l’un des meurtriers présumés les plus recherchés de France, Xavier Dupont de Ligonnès, s’est évanoui samedi matin à la faveur d’une analyse ADN établissant que le suspect arrêté la veille à l’aéroport n’était pas le fugitif recherché pour les assassinats de ses 4 enfants et de son épouse, à Nantes en avril 2011.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct