Stress, balles cassées…: la police fédérale compte de plus en plus d’incidents par arme à feu

Stress, balles cassées…: la police fédérale compte de plus en plus d’incidents par arme à feu
PhotoNews

On dénombre au moins un incident par arme à feu par mois à la police fédérale, selon les chiffres du ministre de l’Intérieur Pieter De Crem (CD&V) qui répondait à une question du parlementaire CD&V Franky Demon, rapportent dimanche Het Nieuwsblad op Zondag.

Selon ces chiffres, 48 accidents du travail avec arme à feu ont été signalés à la police fédérale au cours de la période 2015-2018. « Il s’agit au moins d’un incident par mois par arme à feu », indique le député Franky Demon.

Si le nombre de cas a augmenté ces dernières années, la gravité des blessures engendrées s’est également renforcée. En cause : des balles cassées, le stress lors des interventions, des armes ou chargeurs défectueux, le non-respect des mesures de sécurité ou la mauvaise utilisation des armes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct