Erdogan poursuit l’offensive turque en Syrie: «Ceux qui pensent nous contraindre à reculer se trompent»

Erdogan poursuit l’offensive turque en Syrie: «Ceux qui pensent nous contraindre à reculer se trompent»
AFP

Les embargos sur les ventes d’armes à la Turquie ne suffiront pas à stopper son opération en Syrie, a déclaré dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan, au lendemain d’une décision de Berlin et Paris de suspendre certaines ventes à Ankara.

Syrie : la France « inquiète » après la fuite de centaines de personnes proches du groupe Etat Islamique

« Depuis que nous avons lancé notre opération, nous faisons face à des menaces de sanctions économiques ou d’embargos sur les armes. Ceux qui pensent pouvoir nous contraindre à reculer avec ces menaces se trompent », a dit M. Erdogan lors d’un discours à Istanbul.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct