Les robots tueurs toujours pas interdits en Belgique

A l’avenir, des drones ou des robots pourraient décider de manière totalement autonomes de bombarder une cible ou de tirer sur un ennemi. Sans le moindre contrôle humain.
A l’avenir, des drones ou des robots pourraient décider de manière totalement autonomes de bombarder une cible ou de tirer sur un ennemi. Sans le moindre contrôle humain. - Belga.

Interdire la course à l’armement déshumanisé et irresponsable. Tel était l’objectif des parlementaires belges de la commission Défense lorsqu’ils ont voté en juillet 2018 en faveur d’une résolution demandant au gouvernement de veiller à ce que l’armée belge n’utilise jamais de robots tueurs dans le cadre de ses opérations. Ils souhaitaient également que la Belgique plaide dans les enceintes internationales en faveur d’une interdiction mondiale de l’utilisation de ces robots et de drones armés totalement automatisés. Plus d’un an a passé et rien n’a bougé. La résolution est depuis lors restée lettre morte.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct