La Mutualité chrétienne: «Il faut arrêter le remboursement des médicaments anti-Alzheimer»

Parmi les personnes atteintes de démence, près d’une sur cinq s’est vue prescrire, en 2018, des médicaments réputés lutter contre l’évolution de la maladie d’Alzheimer.
Parmi les personnes atteintes de démence, près d’une sur cinq s’est vue prescrire, en 2018, des médicaments réputés lutter contre l’évolution de la maladie d’Alzheimer. - MAXPPP.

Prescrit-on inutilement des médicaments dans le cadre de la maladie d’Alzheimer ? C’est la question que se pose la Mutualité chrétienne après une étude réalisée auprès d’environ 104.000 membres concernés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Belgique