Gouvernement fédéral: une «accélération» en mode diesel

Koen Geens l’assure
: le CD&V n’a pas peur d’aller dans l’opposition le cas échéant.
Koen Geens l’assure : le CD&V n’a pas peur d’aller dans l’opposition le cas échéant. - Bruno Dalimonte.

Le cap des 140 jours sans gouvernement fédéral a été franchi ce week-end. On a même dépassé les 300 jours, en comptant depuis la chute de la suédoise. D’où les appels de plus en plus pressants à une « accélération des discussions ». Un plaidoyer qu’on entendait déjà, il y a trois semaines, dans les couloirs feutrés de la Chambre. Autant dire que l’accélération se fait en mode diesel. On notera quand même qu’entre-temps, le gouvernement flamand a été formé et deux nouveaux préformateurs (qu’on rebaptise déjà des « démineurs ») ont été désignés, à savoir Rudy Demotte pour le PS et Geert Bourgeois pour la N-VA.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct