Espagne: les indépendantistes catalans écopent de peines allant de 9 à 13 ans de prison

Devant la prison de Sant Joan de Vilatorrada, où des leaders catalans sont détenus
Devant la prison de Sant Joan de Vilatorrada, où des leaders catalans sont détenus - AFP

La Cour suprême espagnole a condamné lundi neuf des 12 Catalans jugés pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne en 2017 à des peines allant de 9 à 13 ans de prison pour sédition et détournement de fonds publics.

L’arrêt de la Cour suprême replace la question catalane au centre du débat politique à moins d’un mois des élections législatives du 10 novembre.

L’ancien vice-président régional catalan Oriol Junqueras a écopé de 13 ans de prison, la plus lourde peine des douze indépendantistes jugés de février à juin par la haute instance judiciaire du pays, pour sédition et détournements de fonds publics.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct