Pascal Bruckner: «La vie peut être aussi passionnante à 70 ans qu’à 50»

Pour le jeune Pascal Bruckner, la vieillesse était inconcevable
: au-delà de 50 ans, c’était «
un désert de ténèbres
»...
Pour le jeune Pascal Bruckner, la vieillesse était inconcevable : au-delà de 50 ans, c’était « un désert de ténèbres »... - Pierre-Yves Thienpont.

entretien

Sous nos latitudes, en un siècle, l’amélioration des conditions d’existence et les progrès scientifiques nous ont fait gagner 30 ans d’espérance de vie. Cette avancée a bousculé notre vie professionnelle, amoureuse, familiale et, plus généralement notre rapport au monde. Mais que faire de ce cadeau ambigu ? Comment remplir cette moisson de jours supplémentaires ? C’est l’objet du dernier ouvrage de Pascal Bruckner, Une brève éternité, publié chez Grasset.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct