Présidence du MR: cinq candidats, mais une grosse machine derrière Georges-Louis Bouchez

Georges-Louis Bouchez, Denis Ducarme, Christine Defraigne, Philippe Goffin et Clémentine Barzin
: cinq candidats sur la ligne de départ. Qui n’ont pas tous les mêmes chances... © Dominique Duchesnes et Belga.
Georges-Louis Bouchez, Denis Ducarme, Christine Defraigne, Philippe Goffin et Clémentine Barzin : cinq candidats sur la ligne de départ. Qui n’ont pas tous les mêmes chances... © Dominique Duchesnes et Belga.

analyse

Il n’y aura donc pas de « polémique Defraigne » au MR. La première échevine à Liège, ex-présidente du Sénat, ex-députée, avait piqué une grosse colère voici quelques jours, estimant que le MR voulait l’empêcher de se présenter à la présidence du parti. Elle avait en effet découvert ce que personne n’avait veillé à lui dire : elle ne remplissait pas toutes les conditions pour se porter candidate, n’étant pas membre du Comité général du parti (vieil organe datant du PRL). Mais lundi matin, le Conseil du MR, sur proposition du bureau électoral présidé par Richard Miller, a validé sa candidature, comme celle des quatre autres mandataires prétendant au titre présidentiel : Denis Ducarme, Georges-Louis Bouchez, Philippe Goffin et Clémentine Barzin.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct