Crise en Catalogne: le gouvernement espagnol se dit ouvert au dialogue

Des élections sont prévues en Espagne le 10 novembre prochain.
Des élections sont prévues en Espagne le 10 novembre prochain. - AFP

C’est cette situation très délicate que le président du gouvernement Pedro Sanchez, devra gérer cette semaine. A la fois ferme sur le fond et ouvert au dialogue, il a insisté lundi dans une déclaration officielle en espagnol et en anglais sur le respect des lois et du verdict. « Personne n’est au-dessus des lois et nous sommes tous obligés de la respecter », a-t-il lancé en précisant que « personne n’est jugé pour ses idées ou pour défendre un projet politique mais pour des délits inscrits dans notre ordre juridique ».

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct