Leïla Slimani: «Le corps des femmes reste un champ de bataille partout»

«
Le corps des femmes reste un champ de bataille partout, que ce soit en France, au Maroc, mais aussi aux États-Unis, en Argentine...
», juge Leila Slimani.
« Le corps des femmes reste un champ de bataille partout, que ce soit en France, au Maroc, mais aussi aux États-Unis, en Argentine... », juge Leila Slimani. - Gallimard.

Entretien

Alors que son prochain roman paraîtra en mars, la romancière franco-marocaine avait co-rédigé une tribune contre la répression sexuelle au Maroc après l’incarcération de la journaliste Hajar Raissouni. Condamnée à un an de prison ferme pour avortement et relations sexuelles illégales, celle-ci vient d’être graciée par le roi Mohammed VI.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct