«Maléfique: Le pouvoir du mal»: sombre et magique

«Maléfique: Le pouvoir du mal»: sombre et magique

En 2014, on découvrait dans une relecture du conte de La belle au bois dormant que la plus célèbre méchante de Disney avait un cœur pas si dur que ça puisque malgré les sombres desseins qu’elle nourrissait à l’égard de la jeune Aurore, elle avait renoncé in extremis à la sacrifier.

Le temps a passé, les liens se sont intensifiés même si, entre la fée cornue et la future reine, les relations restent complexes. Mais voilà qu’Aurore vient de dire « oui » à son prince charmant. Pas du goût de Maléfique qui se méfie. Car cela augure de nouvelles alliances mais aussi de nouveaux adversaires pour protéger la Lande et les créatures magiques qu’elle abrite.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct