Charleroi poursuit l’externalisation de ses missions de propreté

La prise en charge de la propreté de la ville par l’intercommunale Tibi fait ses preuves.
La prise en charge de la propreté de la ville par l’intercommunale Tibi fait ses preuves. - ALBIN

Vingt mois après le transfert partiel des activités de propreté de la ville, c’est sur tout le territoire de Charleroi que l’intercommunale de collecte des déchets et de propreté publique Tibi se prépare à mutualiser ses services de nettoyage et de balayage : à compter de janvier prochain, elle en reprendra le contrôle dans l’entièreté du district Centre, c’est-à-dire l’intra-ring mais aussi Charleroi nord, Lodelinsart et Dampremy.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct