Un Tour de France entre des racines et des ailes

Christian Prudhomme  a présenté un tracé qui devrait plaire au vainqueur sortant, Egan Bernal.
Christian Prudhomme a présenté un tracé qui devrait plaire au vainqueur sortant, Egan Bernal. - EPA.

Le Tour 2019 a marqué les esprits, à tel point que mardi, dans la salle comble du Palais des congrès, des applaudissements accompagnèrent certaines séquences de l’édition précédente. En particulier les images consacrées à Alaphilippe et Pinot, bien sûr, mais aussi aux larmes de Bernal, craquant devant la caméra du signal international après sa « fausse » victoire à Tignes où l’orage s’était emparé de la route. « Je n’ai jamais assisté à une présentation où les spectateurs applaudissaient pendant les discours et les résumés », avoua Philippe Sudres, l’emblématique directeur de la communication pour ASO.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct