Le b.a.-ba de la conservation

Le dilemme est immense. Comment profiter de la vue chez soi d’un objet d’art ou ancien, sans l’altérer ? Comment résister à l’envie de le laisser dormir dans un coffre à la banque sans culpabiliser ? Voici quelques conseils pour que le pire ennemi de vos biens ne soit ni l’humidité, ni la lumière, ni les polluants atmosphériques ou les insectes, mais tout simplement... l’insouciance.

Les meubles

Il n’y a pas que le bois. Il y a tous les petits éléments métalliques : charnières, sabots, roulettes, appliques... Il y a aussi, par-dessus, du textile, du cuir, du marbre, de l’ivoire, de l’écaille, de la nacre... Enfin, il y a le revêtement de surface des meubles qui peuvent être cirés, huilés, vernis, laqués, peints ou dorés. Chacun de ses modes de finition a sa façon d’évoluer dans le temps. D’autant que les traces d’utilisation et le vieillissement naturel, soit la patine, doivent être conservés.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct