Les Balkans restent à quai: «Pas un jour de gloire pour l’Europe»

«
Je reste confiant
», a martelé le commissaire européen Johannes Hahn, qui veut croire que les leaders européens vont «
rectifier
» le tir.
« Je reste confiant », a martelé le commissaire européen Johannes Hahn, qui veut croire que les leaders européens vont « rectifier » le tir. - EPA.

Éclairage

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct