Johan Vande Lanotte au «Soir»: «Les coalitions homogènes, c’est fini!»

Pour l’ex-informateur, dans plusieurs pays et notamment en Belgique, les résultats des élections ne permettent plus de former des gouvernements homogènes.
Pour l’ex-informateur, dans plusieurs pays et notamment en Belgique, les résultats des élections ne permettent plus de former des gouvernements homogènes. - Belga.

Changement de décor radical pour Johan Vande Lanotte. Fini le Palais royal et les travées des parlements, place à la banlieue chic gantoise. Le désormais ex-informateur nous a donné rendez-vous au cabinet d’avocat Van Steenbrugge, son nouveau bureau où il travaille depuis lundi comme conseiller juridique spécialisé dans les droits humains. Une fin de carrière axée sur une thématique qu’il a longtemps mise en avant dans ses cours à l’Université de Gand. « J’ai été l’un des premiers à enseigner cette matière et sûrement le seul ministre en exercice à publier un livre très épais là-dessus », sourit-il en jetant un œil vers l’imposant jardin dont le sol est jonché de châtaignes.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct