Brumisateurs géants, «neige» artificielle: les mesures qui pourraient être prise en prévision de la chaleur aux JO 2020

©Photonews
©Photonews

Pour fuir les fortes chaleurs attendues l’été prochain à Tokyo lors des Jeux olympiques, le CIO prévoit de déplacer les épreuves de marathon et de marche dans le nord du pays, à Sapporo, site des ... Jeux d’hiver 1972.

Le spectacle des Mondiaux de Doha a-t-il pesé ? Dans une chaleur étouffante renforcée par un fort taux d’humidité, comme ce qui attend les sportifs l’été prochain au Japon, et malgré un départ en pleine nuit, nombre de marcheurs du 50 km avaient en effet abandonné, dont le tenant du titre français Yohann Diniz.

Pour éviter de telles images, le Comité international olympique (CIO) a annoncé mercredi qu’il envisageait de déplacer le marathon et la marche de Tokyo à Sapporo, au nord du Japon, afin de «protéger les athlètes» des fortes chaleurs attendues.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct