Les 4x4 urbains alimentent fortement les émissions mondiales de CO2

Les 4x4 urbains alimentent fortement les émissions mondiales de CO2
D.R.

Certes, des constructeurs automobiles mettent beaucoup d’argent dans les voitures électriques, mais les mêmes mettent aussi sur le marché de plus en plus de modèles de SUV », ces voitures aux silhouettes de 4x4, mais sans leurs capacités de franchissement, a dit Fatih Birol à Paris, lors d’une conférence internationale sur l’électrification de l’énergie.

« Oui, les voitures électriques marchent fort, il y en a environ 6 millions dans le monde (…) Mais est-ce synonyme de décarbonation ? Absolument pas », a-t-il insisté, relevant que la moitié roulent « dans un pays, en Asie », la Chine, où les deux tiers de l’électricité sont produits par des centrales à charbon.

« Les voitures électriques ne sont pas la panacée, le pré-requis doit être une décarbonation du système énergétique », a-t-il plaidé.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct