Syrie: deux djihadistes belges se sont fait la malle

Paul Van Tigchelt (Ocam) : il est « peu probable actuellement qu’un FTF puisse gagner l’Europe sans être contrôlé, ni même remarqué. »
Paul Van Tigchelt (Ocam) : il est « peu probable actuellement qu’un FTF puisse gagner l’Europe sans être contrôlé, ni même remarqué. » - Belga.

Il n’y a « pas de raison de semer la panique », a prévenu d’emblée le directeur de l’Organe de coordination et d’analyse de la menace (Ocam), Paul Van Tigchelt. La nouvelle apportée mercredi en commission des Relations extérieures de la Chambre a pourtant de quoi questionner. À tout le moins. Deux djihadistes belges, emprisonnés par les Kurdes dans le nord-est de la Syrie, ont pu s’échapper.

L’identité de ces deux « FTF » (pour Foreign Terrorist Fighters) n’a pas été communiquée aux députés. Selon nos informations, ces hommes auraient rejoint la Syrie dès 2012-2013.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Société