François De Smet, candidat à la présidence de Défi: «Renouons avec notre esprit pionnier et frondeur»

François De smet
: «
Je veux que Défi assume son côté libéral.
»
François De smet : « Je veux que Défi assume son côté libéral. » - Pierre-Yves Thienpont.

Entretien

C’est ce qui s’appelle une ascension fulgurante. En moins de temps qu’il en faut pour faire un enfant, François De Smet (42 ans) sera passé du statut de « candidat surprise » aux élections fédérales à président de parti. Du moins, si les militants de Défi décident de lui accorder majoritairement leur confiance lors de l’élection présidentielle fixée le 1er décembre. Actuellement, il est le seul candidat en lice mais d’autres noms pourraient s’ajouter d’ici à dimanche soir. On cite encore Didier Gosuin ou les députés bruxellois Christophe Magdalijns et Emmanuel De Bock. Joêlle Maison a confirmé au Soir qu’elle ne se présenterait pas.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct