Maroc: Mohamed VI gracie une journaliste condamnée pour avortement

Hajar Raissouni n’a jamais cessé de clamer son innocence.
Hajar Raissouni n’a jamais cessé de clamer son innocence. - D.R.

La journaliste marocaine Hajar Raissouni a été graciée par le roi Mohamed VI, annonce-t-on ce mercredi soir. Les coaccusés condamnés en même temps qu’elle bénéficient de la même mesure. S’agit-il du dernier acte dans une saga commencée fin août par son arrestation ainsi que celle de son fiancé soudanais, de son gynécologue et de deux autres personnes ? Difficile de se prononcer sans avoir la réaction de l’intéressée, qui s’était dite innocente sur toute la ligne des préventions retenues contre elle.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct