Une famille anglaise en deuil prise au piège tendu par la Maison Blanche

En sus de l’affliction, Tim Dunn et Charlotte Charles, les parents du défunt Harry, doivent endurer l’affront.
En sus de l’affliction, Tim Dunn et Charlotte Charles, les parents du défunt Harry, doivent endurer l’affront. - Reuters

Les parents d’un jeune Britannique tué en Angleterre dans un accident de la route ont regretté mercredi la façon dont ils ont été reçus à la Maison Blanche par Donald Trump, qui les a incités, en vain, à rencontrer la femme d’un diplomate américain impliquée dans le drame.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct