Avec Witmeur, Nethys devient un peu plus wallon

Il nous revient que si l’unanimité sur le candidat n’est pas douteuse, les conditions qu’il pose n’ont pas encore été (toutes) satisfaites, que ce soit en matière salariale – il y gagnera moins qu’à la Sogepa mais souhaite obtenir une légère revalorisation – ou d’autonomie par rapport au politique.
Il nous revient que si l’unanimité sur le candidat n’est pas douteuse, les conditions qu’il pose n’ont pas encore été (toutes) satisfaites, que ce soit en matière salariale – il y gagnera moins qu’à la Sogepa mais souhaite obtenir une légère revalorisation – ou d’autonomie par rapport au politique. - Belga

On connaît l’identité du successeur de Stéphane Moreau. Du moins de son successeur temporaire. Le trio fraîchement nommé à la tête du conseil d’administration de Nethys vient de confier à Renaud Witmeur la présidence du comité de direction, ad interim. Une sorte de manager de crise.

1

Pourquoi lui ?

Renaud Witmeur exercera cette mission chez Nethys dans le cadre de ses fonctions actuelles à la tête de la Sogepa, l’organisme public wallon en charge des entreprises en restructuration. La Sogepa envoie régulièrement des managers ad interim au sein de sociétés en crise. Vu la situation de Nethys, rien d’anormal à voir la Sogepa débarquer.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct