Brexit: l’accord est quasiment négocié, reste à Johnson à convaincre ses troupes

Brexit: l’accord est quasiment négocié, reste à Johnson à convaincre ses troupes
AFP

Après 36, voire 72 heures de guet par les correspondants européens des négociateurs et autres diplomates impliqués dans la négociation intense du Brexit, la soirée de mercredi s’acheminait lentement vers la même absence de conclusion que la veille. Quittant peu après 21 heures la réunion du Coreper (le Comité des représentants permanents auprès de l’UE) où il venait d’exposer l’état de la situation, le négociateur en chef européen Michel Barnier lâchait seulement à la meute de journalistes britanniques agglutinés au Berlaymont, siège de la Commission européenne : « We are working, we are working. » (« Nous travaillons ».) Deux heures plus tôt, alors qu’il arrivait à cette réunion, des sources gouvernementales britanniques indiquaient à Londres que l’accord, que l’on disait proche de sa conclusion, ne serait pas encore pour « ce soir ». En cause, selon ces sources : des questions encore non résolues tant avec le parti unioniste nord-irlandais DUP, qu’avec l’UE.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct