Charles Michel sur le conflit en Syrie: «Ce n’est pas normal qu’on n’entende pas l’Europe»

Charles Michel
Charles Michel - AFP

Ce n’est pas normal qu’on n’entende pas autant l’Europe, car l’Union Européenne est une grande puissance. Nous portons une vision du monde » a déclaré Charles Michel ce matin sur LN24. « L’enjeu pour les prochaines années est de faire en sorte que le Conseil Européen puisse davantage exprimer des stratégies et protéger ses propres intérêts. Nous devons être des acteurs qui exercent une vraie influence, pour plus de paix et de développement. »

Il y avait beaucoup de sujets d’actualité à aborder avec le Premier Ministre ce matin, mais un en particulier attire l’attention : les djihadistes belges et l’offensive turque en Syrie. Charles Michel tempère.

« 58 djihadistes sont identifiés, mais ils ne sont pas tous localisés. La plupart sont dans des camps ou des prisons, et certains de ces camps et prisons sont dans des zones de conflit. La situation évolue au jour le jour. »

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct