La Belgique se frotte au défi de stocker l’énergie verte

La Belgique se frotte au défi de stocker l’énergie verte

L’un des principaux défis de la transition énergétique sera celui de l’adéquation entre offre et demande. Les principales énergies renouvelables que sont le solaire et l’éolien sont par nature intermittentes : le soleil ne brille pas la nuit (et pas toujours le jour d’ailleurs), le vent ne souffle pas en permanence. Dans ces conditions, il est impossible pour les producteurs d’électricité verte de garantir que leurs pics de production correspondront avec les périodes de forte consommation (principalement les heures de pointe matinales et vespérales).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct