Robert Harris: «Ceux qui gèrent le Brexit n’osent pas retourner la question au peuple»

«
Dans le débat autour du Brexit, on assiste à l’affrontement de deux groupes qui hurlent dans leur mégaphone, ne s’écoutent plus et vivent chacun dans leur propre réalité. Je pense que cette évolution est portée par la technologie.
»
« Dans le débat autour du Brexit, on assiste à l’affrontement de deux groupes qui hurlent dans leur mégaphone, ne s’écoutent plus et vivent chacun dans leur propre réalité. Je pense que cette évolution est portée par la technologie. » - Reuters

R obert Harris est descendu dans un hôtel du quartier de Berlin-Mitte. Il est en tournée de lecture. Son nouveau roman, The Second Sleep, a désormais intégré le top 10 ; au Royaume-Uni, il a même été numéro 1. L’auteur de best-sellers commande un thé English Breakfast et marmonne quelque chose au sujet des « barbares » alors que le serveur a oublié d’apporter le lait. Et il s’y connaît en barbares. Après tout, il vient d’écrire un livre sur la perte totale de civilisation. L’intrigue du roman se déroule dans le futur, 800 ans après notre ère, dans un monde post-apocalyptique aux allures médiévales. Robert Harris l’avait annoncé lorsque nous nous étions vus la dernière fois : il écrirait un roman sur le Brexit.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct