JO 2020: le CIO se met Tokyo à dos

Aux récents Mondiaux de Doha aussi, la chaleur avait fait polémique dans les épreuves de longue distance. Même disputées de nuit, elles avaient marqué les esprits...
Aux récents Mondiaux de Doha aussi, la chaleur avait fait polémique dans les épreuves de longue distance. Même disputées de nuit, elles avaient marqué les esprits... - Mike Egerton/Photonews.

Les prochains Jeux olympiques d’été, dans dix mois à Tokyo, s’annonçaient déjà comme les plus caniculaires de l’histoire olympique. On peut désormais craindre qu’ils soient aussi les plus tendus, dans les coulisses. Jeudi, en effet, le téléphone a chauffé comme jamais entre la capitale japonaise et Lausanne, siège du Comité international olympique (CIO). Au lendemain du véritable pavé dans la mare qu’a lancé cette organisation.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct