Bruxelles: apaisement sur le front des trottinettes

Bruxelles: apaisement sur le front des trottinettes

Après quelques haussements de ton, le temps est à l’apaisement sur le front de la micromobilité à Bruxelles. Ce jeudi, en présence de l’administration et de la ministre Elke Van den Brandt (Groen), tous les opérateurs de vélo, de trottinettes et de scooters électriques, les échevins de la mobilité des 19 communes et des représentants des zones de police ont évoqué les principaux points de friction concernant les nouveaux engins de micromobilité électrique en libre-service.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct