Brexit: à Londres, le gouvernement britannique passe ses troupes en revue

Boris Johnson se chercher une majorité.
Boris Johnson se chercher une majorité. - Reuters

Les mathématiques sont parfois cruelles. Boris Johnson dispose – en principe – de l’appui de 287 élus conservateurs à la Chambre des Communes ; 287 alors que 320 voix sont nécessaires pour permettre au nouvel accord de passer le cap et de rentrer en vigueur au moment du Brexit – pour l’instant prévu le 31 octobre. Le Premier ministre et son gouvernement se lancent donc à la pêche aux voix, exercice compliqué s’il en est.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct