Comment faire condamner les revenants du djihad?

Femmes et enfants de combattants djihadistes - tués ou emprisonnés - ont été regroupés dans le camp surpeuplé d’Al-Hol, tenu par les Kurdes près de la frontière irakienne, où s’entassent plus de 70.000 personnes.
Femmes et enfants de combattants djihadistes - tués ou emprisonnés - ont été regroupés dans le camp surpeuplé d’Al-Hol, tenu par les Kurdes près de la frontière irakienne, où s’entassent plus de 70.000 personnes. - EPA.

Le casse-tête des djihadistes belges détenus en Syrie et en Irak se complexifie comme jamais. La faute à la récente intervention turque dans le Kurdistan syrien, évidemment.

Une intervention militaire dont une conséquence concrète – tant pour la région syrienne que pour l’État belge – est l’évasion confirmée mercredi de cinq djihadistes belges (2 hommes d’une prison et 3 femmes du camp d’Aïn Issa, situés dans une région attaquée par l’armée turque).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct