Paul-José Mpoku en équilibre instable sur le fil de l’éthique

Capitaine du Standard, Paul-José Mpoku s’est pourtant bel et bien retrouvé dans les locaux du rival anderlechtois. Pour négocier la prolongation de son petit frère, Sambu Lokonga.
Capitaine du Standard, Paul-José Mpoku s’est pourtant bel et bien retrouvé dans les locaux du rival anderlechtois. Pour négocier la prolongation de son petit frère, Sambu Lokonga. - VIRGINIE LEFOUR/Belga.

Bien emmanchée, la prolongation de contrat d’Albert Sambi Lokonga au Sporting d’Anderlecht devrait connaître un épilogue rapide et sans histoire. Si, du moins, un terrain d’entente financier venait à être rapidement trouvé.

Mais ce qui fait couler beaucoup d’encre et crée forcément le débat, c’est la présence de Paul José Mpoku à la table des négociations d’une salle de réunion de Neerpede. Bien sûr, le capitaine du Standard peut opposer comme argument qu’il avait fait le déplacement à Anderlecht en qualité de frère de Sambi Lokonga. Et dès lors, il n’avouera évidemment pas qu’il est l’un des représentants du joueur. Un enfumage en règle, ou pas loin de l’être en tout cas. « Pour moi, cela n’a rien de bizarre », affirme Sambi Lokonga. « Il était présent en tant que grand frère et pas en tant que joueur du Standard. Il veut mon bien. Il n’est pas mon agent qui était d’ailleurs également présent mercredi (NDLR : Stijn Francis). »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct