Cyclisme: les teams du WorldTour soumis à la «dictature des chiffres»

©News
©News

La superbe saison que traverse le cyclisme belge (19 victoires, 66 podiums et 222 places dans le top 10 au bout des épreuves WorldTour, soit autant de records depuis la création de ce format de compétition en 2011 ; première nation aux classements WorldTour, Europe Tour et olympique) affranchit le sourire sur le visage de Rik Verbrugghe, le coach national, et celui de tous les amateurs de vélo. Mais cet exceptionnel bilan a, aussi, un effet pervers : il rend plus implacable encore la « dictature des chiffres ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct