Patrick Watson Wave

<span>Patrick Watson</span> Wave

La musique serait soporifique sans ces francs-tireurs qui, d’Antony Hegarty à Angus et Julia Stone, proposent leur univers à la fois onirique (« Dream For Dreaming ») et poétique, entre pop et folk.

Ce nouveau Wave de Patrick Watson ne déroge pas à la règle de l’originalité d’une musique sans nom. Un art pop brumeux, sorte de Pink Floyd intimiste, mené par des mélodies irrésistibles, comme « Melody Noir » ou « Broken »… Avec cette voix douce et ce piano inspiré, comme Chilly Gonzales, par Erik Satie, la mélancolie noire d’un Nick Drake étant ici remplacée par des mélodies lumineuses.

Le site de l’artiste.

Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct