Patrick Watson, Satie et la nouvelle vague

Patrick Watson à son concert aux Nuits Botanique de mai 2015.
Patrick Watson à son concert aux Nuits Botanique de mai 2015. - SYLVAIN PIRAUX.

C’était il y a sept ans. Le chanteur montréalais donnait deux concerts au Printemps de Bourges. Le sien, avec une mise en scène on ne peut plus lumineuse, et celui organisé par Arthur H en hommage à Lhasa décédée d’un cancer en 2010, à 37 ans. Peu de temps avant sa mort, elle est montée une dernière fois sur scène aux côtés de Patrick Watson, sur la place des Arts, au festival international de Jazz de Montréal : «  Lhasa était comme ma sœur, nous a confié Patrick. Elle avait la magie du Vieux Monde. Depuis sa mort, je ne cesse de la sentir autour de moi. Je ne vois personne capable de capter cette magie comme elle le faisait. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct