Face aux grands cerfs, seigneurs des forêts, l’art de l’affût

Claudie Hunzinger.
Claudie Hunzinger. - Françoise Saur.

En ces temps fragiles, qui nous parlent de plus en plus de basculement vers le chaos planétaire, vers la possibilité de la catastrophe, parfois même vers le spectre de la fin du monde, en ces temps où les hommes hésitent entre pulsions sanguinaires et actes de contrition, crimes et châtiments, il est une figure inattendue, dans la rentrée littéraire, qui prend subitement la lumière. Celle du cerf, animal mystérieux, invisible et sacré, somptueux et sauvage. Silhouette de légende, aussi, associée dans le souvenir de beaucoup au Prince de la forêt, qui initia le jeune Bambi, dans le célèbre dessin animé de Walt Disney, aux rigueurs d’une vie tragiquement privée de mère.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct