La justice française a émis un mandat d’arrêt contre le chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi

La justice française a émis un mandat d’arrêt contre le chef de l’EI, Abou Bakr al-Baghdadi
AFP

La justice française a émis un mandat d’arrêt international contre Abou Bakr al-Baghdadi, calife auto-proclamé du groupe Etat islamique (EI), et contre Abou Mohammed al-Adnani, ancien porte-parole, présumé mort, de l’organisation, a appris l’AFP vendredi de source judiciaire.

Ces mandats d’arrêt ont été délivrés par des juges d’instruction dans le cadre d’une information judiciaire ouverte le 8 octobre par le parquet national antiterroriste (PNAT) pour « direction ou organisation d’association de malfaiteurs terroriste criminelle », a précisé cette source. L’EI a revendiqué plusieurs attentats commis en France depuis 2015, dont ceux du 13-Novembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct