La dette publique ramenée à 100% du PIB, mais c’est une coïncidence

La dette publique ramenée à 100% du PIB, mais c’est une coïncidence
Belga

Le gouvernement en avait rêvé, l’Institut des comptes nationaux (ICN) l’a fait : à fin 2018, la dette publique ne pesait plus que 100 % du PIB.

Au-delà de la boutade (et sachant que ce seuil n’a aucune signification économique), cette « correction » du ratio est la conséquence, inattendue, de la révision, effectuée cette année, des données de la comptabilité nationale.

Ces révisions – que l’on dit « occasionnelles » bien qu’elles aient lieu tous les cinq ans – visent à améliorer la méthodologie utilisée afin de garantir la qualité, la pertinence et la cohérence des chiffres.

Car l’évaluation du produit intérieur brut – le fameux PIB – n’est pas une mince affaire ; c’est, littéralement, un travail de Bénédictins.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct