Anderlecht: après 10 jours d’observation, Franky Vercauteren va enfin passer à l’action

Quand Franky Vercauteren reste debout les bras croisés, c’est qu’il observe et analyse ses joueurs et son staff.
Quand Franky Vercauteren reste debout les bras croisés, c’est qu’il observe et analyse ses joueurs et son staff. - Photo News.

Il ne faut pas toujours se fier aux apparences. Quand Franky Vercauteren reste debout les bras croisés, cela ne veut certainement pas dire qu’il ne fait rien. À Neerpede, depuis sa présentation comme entraîneur principal d’Anderlecht quatre jours après avoir assisté au succès à Charleroi depuis les tribunes, c’est sa position préférentielle sur les pelouses d’entraînement. Celle qu’il tient lorsqu’il observe et analyse tous les faits et gestes de ses nouveaux joueurs et du staff. Une position d’observateur voulue par le principal intéressé pour s’imprégner au maximum d’un biotope qu’il a déjà connu comme joueur et comme entraîneur durant de nombreuses saisons, mais qui a forcément changé depuis son départ sous les huées du public anderlechtois en novembre 2007. « Même si le groupe n’est complet que depuis jeudi après-midi à cause de la trêve internationale, j’ai pu tirer quelques conclusions de mes observations », indique le T1.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct