Johnson & Johnson rappelle 33.000 bouteilles de talc en raison de traces d’amiante

Johnson & Johnson rappelle 33.000 bouteilles de talc en raison de traces d’amiante
Belga

Le groupe pharmaceutique et de produits d’hygiène Johnson & Johnson a annoncé vendredi le rappel de 33.000 bouteilles de talc aux Etats-Unis suite à la détection de traces d’amiante, alors même que l’entreprise répète depuis plusieurs années que ses produits en sont totalement dépourvus.

Une enquête ouverte sur l’amiante dans le talc Johnson & Johnson

A Wall Street la sanction a été immédiate: son action chutait vers 18H30 GMT de 5,5%.

La société souligne dans un communiqué avoir engagé ce rappel «par excès de précaution (...) suite à un test mené par l’agence américaine du médicament (FDA) montrant la présence de niveaux infimes de contamination par l’amiante chrysotile (pas plus de 0,00002%) dans des échantillons provenant d’une bouteille achetée en ligne».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct