François De Smet, candidat à la présidence de Défi: «J’espère la jouer plus collectif que par le passé» (vidéo)

François De Smet, candidat à la présidence de Défi: «J’espère la jouer plus collectif que par le passé» (vidéo)
Pierre-Yves Thienpont

Candidat à la présidence de son parti, Défi, François De Smet est l’invité du Grand Oral RTBF/Le Soir ce samedi 19 octobre sur La Première et ce dimanche 20 octobre sur La Trois. Au menu : la présidence de Défi, l’arrivée d’une nouvelle génération politique, le problème catalan et l’accord sur le Brexit.

Devant cette candidature, la première question qui surgit, c’est la manière dont il appréhende un potentiel mandat. Son prédécesseur, Olivier Maingain, sort en effet d’un mandat de plus de 25 ans. Il était la figure de proue de son parti. « Si vous voulez dire que la marque Défi reste moins connue que la marque Maingain, c’est vrai », avoue-t-il. « Défi est surtout connu pour quelques noms, quelques bastions. On peut parler de barons, mais c’est un peu péjoratif ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct