Obbi Oulare: «J’espère que ces trois années de malchance sont définitivement derrière moi»

Oulare, au sol, estime qu’il aurait mérité un penalty après son duel avec Ndongala.
Oulare, au sol, estime qu’il aurait mérité un penalty après son duel avec Ndongala. - Photo News.

Parce que sans l’inflammation au tibia qui a précipité le forfait de Renaud Emond, jamais le nom d’Obbi Oulare n’aurait été couché sur la feuille de match.

« À la base, il fallait y aller mollo », explique Oulare, tout sourire. « Cela ne fait que cinq jours que j’ai repris complètement les entraînements. C’est la preuve qu’il faut être prêt à toute éventualité. Combien de temps pouvais-je tenir ? Impossible à dire, parce que le rythme des échanges était assez intense. Sur le banc, j’avais même mal à la nuque, tant j’étais stressé. Mais ça a tenu… »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct