Ahmed Laaouej, patron d’un PS bruxellois déchiré

Ahmed Laaouej est le nouveau patron du PS bruxellois, il a battu de justesse Rachid Madrane. © Hatim Kaghat, Belga.
Ahmed Laaouej est le nouveau patron du PS bruxellois, il a battu de justesse Rachid Madrane. © Hatim Kaghat, Belga.

C’est une victoire amère : Ahmed Laaouej a remporté la course à la présidence du PS bruxellois avec seulement 59 voix d’avance (sur un total de 1.177 votes exprimés). Son rival, Rachid Madrane, a raflé 47,5 % des suffrages des militants, un score qui pèse lourd, en interne comme en externe.

Le 21 septembre, lorsqu’il met fin au suspense – Philippe Close se présentera-t-il ou pas ? – en annonçant que c’est lui qui va briguer la succession de Laurette Onkelinx, Ahmed Laaouej n’est pas seul. Tous les ténors du parti défilent pour le soutenir, tels des libéraux adoubant Georges-Louis Bouchez : un ministre-président (Rudi Vervoort), une ministre francophone (Caroline Désir), un chef de groupe (Ridouane Chahid), un bourgmestre en vue (Philippe Close), une ex-ministre (Fadila Laanan)… – la liste n’est pas exhaustive.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct