Congo: l’enseignement primaire sera gratuit mais…

Chaque rentrée scolaire représente un cauchemar pour les parents, obligés de payer, pour chaque élève, des sommes oscillant entre 300 et 900
dollars par an.
Chaque rentrée scolaire représente un cauchemar pour les parents, obligés de payer, pour chaque élève, des sommes oscillant entre 300 et 900 dollars par an. - Photo News.

Lors de son passage à Bukavu, le président Félix Tshisekedi a pu mesurer l’impact de la décision de rendre gratuit l’enseignement primaire : lors de la rentrée de septembre, des parents d’élèves avaient refusé de payer, même partiellement, les frais scolaires qui leur étaient réclamés, surtout par les écoles catholiques, et des manifestations avaient éclaté.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct