«MikMâäk, c’est le chaos organisé»

Tout le monde est là ? Voilà MikMâäk.
Tout le monde est là ? Voilà MikMâäk. - Klaas Boelen.

Laurent Blondiau, c’est le moteur, le concepteur, l’organisateur de MikMâäk. Fabian Fiorini en est le principal compositeur. Le trompettiste et le pianiste sont en quelque sorte les directeurs artistiques de ce big band de seize musiciens pas comme les autres. Un batteur (Samuel Ber), un contrebassiste (Nathan Wouters), un pianiste (Fabian Fiorini) et treize souffleurs : Pierre Bernard, Quentin Manfroy, Yann Lecollaire, Laurent Blondiau, Jean-Paul Estiévenart, Bart Maris, Guillaume Orti, Jeroen Van Herzeele, Grégoire Tirtiaux, Bo Van der Werf, Frederik Heirman, Adrien Lambinet et Pascal Rousseau. On les cite tous parce que chacun est un cador de son instrument.

Rencontre avec Laurent Blondiau et Fabian Fiorini.

Comment travaillez-vous ?

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct