Chemin de fer: des clôtures connectées contre l’intrusion sur les voies ferrées

La traversée des voies par les piétons est la cause de nombreux accidents et retards sur le rail. Des barrières connectées pourraient y remédier.
La traversée des voies par les piétons est la cause de nombreux accidents et retards sur le rail. Des barrières connectées pourraient y remédier. - Thomas Van Ass

La tentation est grande. Pour relier le centre-ville de Jambes, les habitants des immeubles de la rue Major Mascaux préfèrent souvent traverser la voie ferrée plutôt que d’emprunter deux passages à niveaux situés un peu plus loin. Cette fâcheuse habitude a placé Jambes sur la liste noire – les « hotspots » – du réseau ferroviaire en matière d’intrusion sur les voies. « On recense jusqu’à 120 signalements d’intrusion par an à cet endroit », explique Frédéric Sacré, porte-parole d’Infrabel. « Trois personnes ont perdu la vie sur ce tronçon ces dix dernières années. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct